Le transport routier retrouve le moral

transport routier camion

Après quelques années compliquées, le secteur du transport routier de marchandises retrouvent des couleurs et profitent du net regain d'activités des entreprises françaises. Selon le dernier communiqué de la FNTR le moral des chefs d'entreprises du secteur est en nette hausse et l'amélioration se poursuit. Ainsi entre le 3e trimestre 2016 et le 3e trimestre 2017, le moral des chefs d’entreprise du transport routier de marchandises français pour compte d’autrui (TRM) s’améliore. Le baromètre de la FNTR, qui synthétise le jugement des professionnels sur la situation de leur entreprise, passe de +17 au 3e trimestre 2016 à +40 au 3e trimestre 2017.

L’amélioration significative de l’activité des entreprises du TRM s’explique avant tout par l’accélération de ses principaux marchés clients. Les volumes d’activité augmentent ainsi de près de 3% dans l’industrie (contre +0,2% un an plus tôt), et de près de 4% dans le commerce de détail et la grande distribution (contre +2,1% un an avant). Cette reprise s’inscrit dans le contexte global d’affermissement de la croissance française : elle atteint +2,2%, après +1,8% à l’issue du 2e trimestre 2017.

Toutefois le secteur s'inquiète de ne pouvoir recruter plus vite. Pour les prochains mois, les chefs d’entreprise du TRM anticipent une poursuite de la croissance de leur activité et de plus grands besoins de recrutement de conducteurs salariés. Selon l’indicateur prévisionnel de la FNTR, l’emploi salarié du secteur (personnels roulant et non roulant confondus) pourrait croître entre 3% et 4% entre le 4e trimestre 2016 et le 4e trimestre 2017. " Les tensions sur le recrutement obèrent la croissance de notre secteur et la possibilité pour certaines entreprises de transport de répondre favorablement à un accroissement de leur chiffre d’affaires " souligne Jean-Christophe Pic, Président de la FNTR.

Source : FNTR